Chers clients, sachez que nous restons ouverts et opérationnels pendant ce nouveau confinement pour réceptionner votre courrier, le numériser et le réexpédier.
les tricolores
les tricolores

Entreprise de formation : comment la créer facilement

Entreprise de formation : comment la créer facilement

    Le marché de la formation professionnelle est en plein essor dans le Métropole. Ouvrir une société de formation peut devenir un investissement intéressant. En effet, les dispositions de la loi française, non seulement, encouragent l’acquisition de nouvelles connaissances et le droit à la formation pour les salariés ; mais elles favorisent également l’acquisition de connaissances pour les demandeurs d’emploi. En outre, la formation est actuellement diversifiée, divisée en deux branches. D’une part, il y a la formation en présentiel qui est caractérisée par différents types de formateurs. D’autre part, la formation en ligne est très en vogue. Le marché de la formation est un secteur règlementé. Ainsi, la création d’une entreprise ou d’un établissement de formation nécessite l’accomplissement de formalité particulière. Comment créer son entreprise de formation facilement ? Quelles sont les étapes à suivre ?

     

    1ère étape : Procéder à l’élaboration du concept

     

    Cette première est très importante dans la mesure où elle permet d’assurer la pérennité de l’entreprise de formation. Pour ce faire, il convient de se poser les bonnes questions. Quel genre de formation l’entreprise va-t-elle dispenser ? À quel secteur d’activités sont destinés les modules de formation ? Quelles sont les différentes prestations de l’établissement de formation ? Une fois que toutes ces questions sont répondues, le concept est plus ou moins clarifié, il faut passer à l’étude de marché.

     

    2ème étape : Étude de marché

     

    À travers cette étape, la pérennité et la viabilité du projet sont identifiées. L’étude est plus que conceptuelle. Elle aborde toutes les facettes du projet notamment sa force, les opportunités, les risques, les faiblesses, la concurrence. Il sera identifié tous les moyens à mobiliser pour assurer la mise en œuvre du projet. Ce sont les moyens humains et logistiques. En effet, pour les besoins en ressources humaine, il est judicieux de recruter des formateurs compétents et expérimentés. En ce qui concerne les besoins logistiques, tout dépend du type de formation dispensée (en présentiel ou en ligne). La prise en compte de tous ces points permet de faire une anticipation et d’adopter les bonnes stratégies afin d’optimiser la potentialité du projet.

     

    3ème étape : Établissement du business plan

     

    La rédaction de ce business plan doit être faite de façon minutieuse. Ce document relate principalement l’aspect financier du projet. Par ailleurs, il est nécessaire dans les recherches de financement et permet d’attirer les potentiels investisseurs. En outre, ce document ordonne et structure le projet en précisant le chiffre d’affaires à atteindre, toutes les ressources nécessaires ainsi que les éventuelles difficultés.

    Pour éviter toute erreur dans la rédaction du business plan, il est toujours recommandé de faire appel à l’aide d’un expert-comptable. Actuellement, il existe diverses plateformes d’expert-comptable en ligne. Certes, des frais supplémentaires seront engagés, mais ça en vaut le coût.

     

    4ème étape : Élaboration de stratégies de communication

     

    Cette étape est cruciale, à ne pas négliger, car elle permet, d’une part, d’attirer la clientèle. D’autre part, elle assure la visibilité de l’organisme de formation. La mise en œuvre de divers moyen de communication peut jouer sur la réputation de la société. 

    En premier lieu, dans le cadre d’un établissement de formation, l’emplacement est très important. Bien effectivement, ce choix n’est opportun que pour les organismes de formation en présentiel. Il est judicieux de choisir un emplacement accessible à tous et un local pouvant accueillir le nombre d’apprentis attendus.

    En second lieu, la visibilité dans les médias ou autres supports visuels ne doit pas être négligée.  

     

    5ème étape : Choisir la forme juridique

     

    Il est impératif que l’établissement de formation revête d’une forme juridique afin qu’il puisse exercer en toute légalité. La loi en propose plusieurs formes. Chaque statut détermine le régime fiscal et le régime juridique de l’organisme de formation. Le choix dépend du nombre d’associés dans la société de formation. Les formes les plus adaptées à une entreprise de formation sont : la SARL ou EURL, et la SAS ou SASU. Ces types de sociétés permettent de séparer le patrimoine personnel des associés du patrimoine social.

    • SARL ou EURL : L’EURL est l’équivalent unipersonnel de la SARL. C’est une forme très encadrée par la loi. La responsabilité des associés est limitée aux apports. En ce qui concerne l’imposition, la SARL est imposée à l’IS avec possibilité d’option IR pendant 5 exercices. Pour l’EURL, l’entreprise est soumise à l’IR avec possibilité d’option IS pour une durée indéterminée.
    • SAS ou SASU : La SASU est la version unipersonnelle de la société par actions simplifiée (SAS). C’est une forme sociétaire plus flexible et souple, notamment dans la rédaction des statuts. La SAS et la SASU sont soumis à l’IS avec possibilité d’option IR pendant 5 exercices.

     

    6ème étape : Immatriculer la société de formation

     

    Cette étape consiste à accomplir toutes les démarches aboutissant à l’enregistrement et à l’inscription de la société au registre du commerce et des sociétés.

    • La rédaction des statuts est la première étape ;
    • Dépôt du capital social ;
    • Procéder à la publication d’avis de constitution dans un journal d’annonce légale,
    • compléter le formulaire de création et déposer le dossier avec toutes les pièces au centre de formalité des entreprises. Ce dernier prend en charge la transmission du dossier au greffe du tribunal.

     

    7ème étape : La déclaration initiale d’activité

     

    Pour être reconnue en tant qu’organisme de formation professionnelle continue, la société de formation doit impérativement procéder à la déclaration d’activités auprès de la préfecture. Elle est à déposer du service du contrôle de la formation professionnelle auprès de la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi). La déclaration doit être faite dans les 3 mois suivant la première signature de convention de formation. La préfecture dispose d’un délai de 30 jours pour donner ou non son accord.

    Il est des organismes qui sont dispensés de cette obligation.

     

    Bilan annuel pédagogique et financier : une obligation de la société de formation

     

     Ce bilan relate l’activité de l’année précédente. Chaque année, vers la fin du mois d’avril, ce bilan doit être obligatoirement déposé auprès du service du contrôle de la formation professionnelle auprès de la DIRECCTE. Il est possible que d’autres documents complémentaires soient fournis avec le bilan.

     

     

    domicilier mon entreprise

    Max Zylberman Max Zylberman

    Max avait pour projet de lancer une startup afin faciliter les démarches administratives
    d’une entreprise particulièrement la domiciliation de l’entreprise.

    Articles similaires